Confection luxueuse et responsable au Cambodge

Nous avons reçu une information d'une entreprise sociale, dessin français, tissage cambodgien. Cela change... 

Dans le village cambodgien de Banteaychmar, une marque française, Soieries du Mékong, fait travailler 70 tisserandes. Celles-ci bénéficient d'une formation et d'un accompagnement humain et financier : un engagement de travail sur toute l'année, un salaire supérieur de 30% à celui pratiqué au Cambodge, une protection sociale.
Capture d???e??cran 2014-04-03 a?? 17.14.00.png
 

""Pour développer sa production et augmenter le nombre de tisserandes pouvant être formées et accompagnées, Soieries du Mékong ouvre son premier atelier de village le 15 avril 2014. Quinze devraient voir le jour d'ici 5 ans.

Soieries du Mekong, un projet de développement partagé :
- soutenu par l'association Enfants du Mékong, actionnaire majeur dès la création en 2001.
- Lauréat en 2013 du programme Scale-Up, développé par l'ESSEC et les Fondations E. de Rothschild.
- accompagné par la Social Entrepreneur Academy, développé par la Fondation Accenture (programme de formation, permettant la formation des équipes au cambodge en management et gestion de projets)
- soutenu financièrement par le Conseil général Hauts-de-Seine en 2013 et 2014.
""

Tout cela est intéressant mais la production se limite (pour le moment?) aux foulards, ce qui ne va pas révolutionner l'industrie de la confection. 

A moins que l'habillement de luxe ne s'y intéresse? 

----------------------------------------------

http://www.soieriesdumekong.com/
https://www.facebook.com/soieriesdumekong